Qui sommes – nous ?

L’A.C.E.S.F – CA
est l’Association des Conseillers en Economie Sociale et Familiale du Cameroun. C’est une organisation professionnelle, apolitique, à but non lucratif, créée le 5 mai 1992. Elle regroupe les lauréats de la filière ESF de tout niveau (CAM, CAP, Probatoire de BT, BTS, Licence, Maîtrise…)

Elle s’est donnée pour objectifs de :

  • promouvoir l’économie sociale et familiale ;
  • concourir au perfectionnement de ses membres ;
  • contribuer au bien-être des individus et des familles notamment des pauvres et des vulnérables.
Elle comprend :
  • une Assemblée Générale constituée de 271 adhérents ;
  • un Conseil d’Administration composé de cinq membres ;
  • six antennes régionales placées sous la responsabilité de Délégués ;
  • des points focaux qui assurent la liaison et le relais des activités ;
  • des commissions ou groupes de travail qui étudient, réfléchissent et font de la recherche sur des sujets spécifiques.
Nos méthodes d’intervention :
  • la sensibilisation ;
  • l’information ;
  • la formation ;
  • la recherche-action ;
  • l’appui-conseil ;
  • la mise en relation ;
  • le développement des supports éducatifs.

Nos bénéficiaires :

  • directs : les professionnelles d’ESF ;
  • indirects : les individus, les groupes et les familles.

Nos partenaires :

  • l’Association finlandaise d’économie familiale (Martat) ;
  • la Fédération Internationale d’Economie Familiale (FIEF) ;
  • la Conférence Africaine de la FIEF ;
  • le Lycée Jeanne d’Arc de Rennes en France ;
  • les Cégeps Edouard-Montpetit et Trois Rivières au Canada ;
  • le CETI Benigna d’Etoudi ;
  • le Club des Jeunes Aveugles Réhabilités du Cameroun (CJARC) ;
  • l’Association Angalè pour le commerce équitable au Canada ;
  • l’Association Générale des Intervenants Retraités (AGIR) en France ;
  • l’Association Canadienne d’Economie Familiale (ACEF) ;
  • le Service d’Assistance Canadienne aux Organismes (SACO) ;
  • l’Administration Publique (MINESEC, MINJEUN, MINPROFF, MINAS, MINETFOP…).
 L’association compte 271 adhérents
 alt
 Marche de promotion de l’ESF à l’occasion
du congrès de Bafoussam
 alt
 Des groupes de travail sont créés pour étudier,
réfléchir et faire de la recherche
sur des sujets spécifiques
 alt
 L’insertion socioprofessionnelle des
jeunes
diplômés ESF sans emploi est une
préoccupation majeure  de l’ACESF-CA
 alt
 Depuis l’an 2000, des volontaires bénévoles
du Service d’Assistance Canadienne aux
Organismes (SACO)  partagent  leurs expériences professionnelles avec les membres de
l’ACESF-CA

Nos réalisations

L’ACESF-CA a mis en œuvre six projets :

  • Le projet Accès des femmes pauvres au pouvoir d’achat et à la sécurité alimentaire au Cameroun, 2012 2014.
Mis en œuvre dans les régions de Bamenda, Yaoundé et Maroua avec le soutien de l’Association finlandaise d’économie familiale (Martat), le projet vise deux objectifs : (i) améliorer la santé des femmes démunies et de leurs familles, à travers le renforcement de leurs connaissances et aptitudes aux bonnes pratiques en nutrition ; (ii) permettre aux femmes démunies de prendre leur destin en main de manière proactive et d’améliorer leurs revenus par l’auto-emploi.

Télécharger le dépliant du projet.

  • Projet Apprendre à entreprendre, 2006-2012.
Le projet vise à favoriser l’insertion socioéconomique des jeunes en développant au profit du système scolaire camerounais un programme de formation pilote en entrepreneuriat par : (i) la formation des enseignants aux concepts de base de l’entrepreneuriat ; (ii) le développement d’un module en entrepreneuriat incluant des outils et guides didactiques au profit des filières IH/ESF ; (iii) la promotion de l’accès à l’emploi au sein de la filière en axant la formation sur l’acquisition d’attitudes ou de comportements de créativité, d’autonomie et de prise d’initiatives qui sont essentielles à la réussite dans la vie professionnelle. Le projet a été exécuté dans un partenariat tripartite CETI Benigna d’Etoudi, Collège Édouard-Montpetit/Cégep de Trois-Rivières du Canada et ACESF-CA.
  • Projet d’appui à l’intégration du genre dans l’enseignement de l’économie sociale et familiale au Cameroun, 2004-2006.
L’association a développé trois principales activités dans le cadre du projet : (i) analyse genre sensible des manuels pédagogiques d’économie sociale et familiale avec des propositions d’aspects genre à y intégrer ; (ii) renforcement des capacités des membres de l’ACESF-CA, des enseignants/tes et des inspecteurs/trices pédagogiques en matière d’approche genre ; (iii) Plaidoyer auprès des autorités éducatives en vue de l’intégration effective de l’aspect genre dans les manuels scolaires. Le projet a été mené avec le soutien du Fonds Genre et Développement (GeD) du Bureau d’Appui à la Coopération Canadienne (BACC).
  • Projet Vacances Détentes Loisirs (VDL), 2002 – 2004.
Le projet visait à occuper les enfants de huit à seize ans, pendant les vacances scolaires par des activités ludiques et éducatives. A travers des travaux pratiques artisanaux et artistiques, le projet a amené les enfants à découvrir et développer leurs potentialités cachées.
  • Projet de vulgarisation du petit déjeuner amélioré pour enfants en âge solaire (VPPDA), 2001-2005.
Mené en partenariat avec l’entreprise Nestlé-Cameroun, le projet avait pour but de contribuer à la diminution du taux de malnutrition chez les bénéficiaires. Un guide présentant quatorze petits déjeuners-types confectionnés à partir des denrées locales a été vulgarisé dans les écoles primaires et auprès des familles.
  • Projet d’initiation à l’auto-emploi en économie sociale et familiale, 1997-2006.
L’objectif global du projet était de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés ESF comme travailleurs autonomes. Pour ce faire, l’ACESF-CA a effectué une enquête d’identification des besoins de perfectionnement en auto emploi en 1997 dans 14 villes auprès de 224 diplômés ESF. Dix sessions de formation ont réuni 146 membres dans les six antennes régionales en 1998. Un fonds de microcrédit rotatif a été mis sur pied pour appuyer les projets des jeunes diplômés ESF en 1999. Les expériences acquises ont été capitalisées dans un guide pédagogique produit en 2002 et vulgarisé auprès des partenaires de la formation professionnelle. Les leçons apprises ont permis de formuler le projet Apprendre à entreprendre qui a démarré en 2006.